Coach parental

Coach pour parent entrepreneur

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?

Il est facile de se perdre en tant que maman

Dans notre quotidien de maman, il est facile de se concentrer sur les tâches à accomplir. Ou encore sur nos attentes et exigences envers nous-mêmes. 

Car nous aspirons à être de bonnes mamans pour nos enfants, à être au top avec eux. Tout en vivant des moments joyeux et heureux, sans jouer la comédie, mais en nous amusant sincèrement. 

Et nous souhaitons être avec nos enfants sans penser constamment aux tâches ménagères et professionnelles qui nous attendent à chaque tournant. Ni à l’horloge qui tic-tac incessamment. 

Dans ces moments, il est possible de se laisser submerger par notre liste de choses à faire ou notre liste de choses à être (oui, à être). Et souvent, nous désirons être une autre personne, une meilleure maman, une femme plus épanouie, etc. Alors nous oublions que nous sommes déjà des êtres magnifiques et merveilleux.

coach parental découvre comment être heureuse

Le secrets de 90% des mamans heureuses et épanouies

Donc, super maman, le secret des mamans heureuses est qu’elles savent déjà qu’elles sont des super mamans. Même si parfois il y a une petite « cryptonite » dans leur sac. 😉

Alors tout devient plus facile, car tu n’as plus à aspirer à être quelqu’un d’autre. Et tu t’acceptes tel que tu es. Tu te prends moins la tête avec les choses à faire, car tu arrives à te voir en face. Donc tu n’as pas besoin de te cacher derrière une montagne de tâches pour reconnaître ta vraie valeur et ta véritable nature. 

Ainsi tu offres ton amour sans avoir besoin de faire des milliers de choses pour recevoir de l’amour en retour. Car tu sais déjà que tu mérites tout cet amour. 

Même si tu n’aimes pas jouer aux voitures, tu sais que tu n’y es pas obligée. De la même manière que le copain de ton fils n’est pas obligé de jouer aux Lego s’il n’aime pas ça.

naturopathe Lyon

Nous sommes toutes en train d'apprendre et de grandir

Le secret des mamans épanouies et heureuses réside dans le fait d’être simplement elles-mêmes, de s’accepter avec bienveillance et de voir leurs ‘défauts’ comme des traits de caractère ou des opportunités d’apprentissage. 

Tu n’as pas besoin de culpabiliser, tu es une apprenante, une jeune ‘padawan’ (pour les fans de Star Wars) qui débute son chemin. Laisse-toi le temps d’apprendre, de grandir et de t’épanouir en tant que maman. Accepte-toi avec joie et bienveillance, regarde-toi comme tu regardes tes enfants, et aie de la compassion et de l’amour pour toi-même.

Un exercice pour t’aider

Et pour renforcer tout cela, je t’invite à prendre quelques minutes pour toi.

Prends un cahier, écris tout ce que tu aimes en toi, tout ce que tu as accompli cette année, et tout ce que tu fais pour tes enfants, ton conjoint, tes proches.

Prends conscience de ta vraie nature, de toutes ces qualités qui sont déjà présentes en toi. 

Laisse la gratitude t’envahir, la gratitude pour la vie que tu as, et aussi pour la personne que tu es. Apprécie qui tu es avec les yeux d’un être cher, de quelqu’un qui t’aime inconditionnellement, cela peut être dieu, l’univers ou quelqu’un dans ta vie. Laisse toi te voir avec ses yeux et comme l’être magnifique que tu es.

Répète ce petit rituel d’ancrage, tous les matins: tes qualités, les moments pour lesquels tu ressens de la gratitude et ton souhait pour cette journée qui commence.

Comment être heureuse dans sa vie de maman

Et si tu as besoin d’être accompagnée pour découvrir ta vraie nature et le pouvoir merveilleux de la super maman qui réside en toi, alors clique sur le bouton ci-dessous pour prendre un rendez-vous d’exploration gratuit.

Dans la même catégorie

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus

Comments

Le syndrome prémenstruel après la grossesse

Le syndrome prémenstruel après la grossesse

Est-ce que tu souffres d’un SPM ? As-tu l’impression qu’il est devenu plus marqué après ta grossesse ? 😪
En effet, j’ai souvent des clientes avec un SPM qui est apparu ou c’est empiré après la grossesse. Et la bonne nouvelle est que tu n’es pas obligée de vivre avec.

Pourquoi t'as un SPM accru après ta grossesse

D’abord, parce que la grossesse est une période qui demande une capacité d’adaptation assez grande. Mais malheureusement, parfois notre corps n’a pas cette capacité d’adaptation aussi développée et finit par tomber dans une crise de désadaptation.

naturopathe lyon 5 peut résoudre le syndrome prémenstruel

Les causes du syndrome de désadaptation

D’abord cette désadaptation peut être due à la grossesse, à l’accouchement et aussi au post partum. Et, cela dépend aussi des réserves en nutriments de ton corps. Car si tu n’as pas mangé de manière adéquate pendant la grossesse, l’allaitement, ou que tu étais déjà carencée et que tu n’as pas comblé ces carences, ton corps n’avait pas les conditions physiques pour faire face à cette période.
De même que si tu as fait une dépression post partum (qui d’ailleurs peut être dû à des carences alimentaires) ou un burn out parental. Alors ton mental n’avait plus les conditions de gérer tout cela et ton corps s’est désadapté. Ou encore, le simple fait de devoir gérer trop de choses à la maison ou de te sentir seule après ton accouchement, sans support de tes proches, cela aussi peut causer une désadaptation.
Donc pour gérer toutes ces situations, donc a puisé dans tes hormones sexuelles et dans tes surrénales. Mais, il l’a tellement puisé que maintenant tes surrénales et les glandes qui secrètent tes hormones sexuelles sont épuisées.

la syndrome prémenstruel peut être aidé par un coach parental

Comment savoir si tu es en désadaptation

En effet, une crise de désadaptation se voit par un syndrome prémenstruel accru, un manque de désir et d’énergie sexuelle, des coups de barre en journée et parfois une plus grande attirance par le gout salé.
Donc, si tu retrouves au moins deux de ses signes, tu pourrais être en désadaptation surrénalienne gonadique. Dans ce cas, il est important que tu retrouves ton équilibre. Sinon, à force de puiser sur tes surrénales et tes gonades, ton corps va s’épuiser et tu risques de déclencher un burn out, une dépression ou une autre maladie chronique.
Donc n’attends plus et prends soin de tes surrénales et de tes gonades. 😊

coach parental lyon 5

Dans la même catégorie

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus

Comments

Comment être une bonne mère

Comment être une bonne mère

Comment ne plus culpabiliser des erreurs que tu fais comme maman ? Comment se dire que tu es une bonne mère et que tu fais assez ?

Si tu te poses ces questions, tu es au bon endroit. Car dans cet article je te donne des techniques faciles et rapides pour que tu t’acceptes tel que tu es et que tu te valorises en tant que maman. En effet, je suis coach parental et j’aide les mamans à retrouver leur « vrai » moi, libre de culpabilité et de pression.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, je vais t’expliquer pourquoi tu trouves que tout ce que tu fais n’est pas assez bien. 

C'est ton cerveau qui décide si tu est une bonne maman

D’abord, tu dois comprendre que ton cerveau peut-être « entrainé » à réagir et interpréter les évènements. En fait, ton cerveau est conditionné par ton vécu, tes croyances, les valeurs auxquelles tu tiens et aussi ton scénario de vie.

À partir de cela, ton cerveau définis sa façon de voir le monde pour te conforter dans ton scénario de vie. Bien sûr tous ces éléments sont inconscients et tu ne te rends pas compte. Mais la bonne nouvelle est que tu peux conditionner ton cerveau consciemment et ainsi lui faire interpréter les événements dans le sens que tu souhaites. Pour résumer, il ne tient qu’à toi de te voir comme une bonne ou une mauvaise maman.

Match ou mis match sur ton rôle de maman?

Commençons par le commencement 😁. Être match, c’est se focaliser sur le positif, voir le verre à moitié plein. Et aussi, vivre de façon positive sa vie, ses expériences. Alors qu’être mis match, s’est se focaliser sur le négatif, voir le verre ébréché. Ainsi, tu laisses des points négatifs influencer ton expérience et donc tu vis ta vie de maman de manière négative.

À première vue, être match est la bonne solution et être mis match est une mauvaise chose. Néanmoins, c’est qui est important, quand on est mère, est de voir ses zones d’ombres (être mis match) et aussi ses zones de lumière (être match). Car être parent est une opportunité merveilleuse de se développer et de devenir une meilleure personne. Nul besoin d’un coach parental pour te le dire 😝.

Donc l’important est de naviguer entre ses deux stratégies mentales, d’être match et mis match. Effectivement, ainsi, tu pourras voir ce que tu ne fais pas bien et prendre action pour être une meilleure mère. Tout en valorisant tes progrès et en étant fière de ce que tu accomplis petit à petit. Après tout, pour moi, c’est ça d’être une bonne mère 🥰.

D’ailleurs d’petre match et mismtach ne se résume pas seulement à la façon dont tu te vois, cela influence la façon dont tu vois la vie en général et les gens autour de toi. Ce que veux dire que tu dois faire attention à être plus match sur les gens autour de toi aussi. Ainsi tout tu permettras à tes enfants et à ton conjoint d’oser faire les choses, de s’épanouir, tout en aprenant à faire mieux pour la prochaine fois.

Comment te considérer plus comme une bonne mère

Alors, si tu as l’impression que tu te critiques trop, ou les autres d’ailleurs. Et que tu culpabilises sans cesse de faire « mal » les choses, tu peux faire les exercices suivants pour être plus match sur toi et sur les autres.

Fais une liste, tous les jours, des choses positives que tu as fais

Avant tout, tu peux commencer par faire une liste à la fin de chaque journée, mentale ou écrite, des choses bien que tu as fait dans la journée. En effet, ton cerveau a besoin de ce coup de main initial pour se mettre en mode match.

Et pense à être généreuse envers toi-même, en mettant des petites et des grandes choses dans ta liste. Par exemple : aujourd’hui, j’ai mangé une salade à midi, plutôt que de grignoter. Ou encore, aujourd’hui, j’ai marché au lieu de prendre le bus. Voire, aujourd’hui, j’ai pris 10 min pour faire une sieste, lire, prendre un temps pour moi. Etc.

Donc prends cette habitude de valoriser ce que tu fais comme des choses positives.

Tous les soirs, trouve 3 choses pour laquelle tu remercie les gens autour de toi 

Cette astuce s’applique si tu es mis match en général ou sur les gens autour de toi. Alors prends ce temps le soir pour faire une liste des choses pour laquelle tu pourrais remercier les gens autour de toi. Par exemple : débarrasser le lave-vaisselle, changer le bébé, t’avoir fait un câlin ou des bisous. Et encore : t’avoir dit des mots doux, t’avoir aidé à réfléchir sur un problème, etc.

deviens une bonne mère avec un naturopathe Lyon
si tu veux être une bonne maman, alors prends un coach parental à Lyon
Fais un compliment sincère

Tous les jours, trouve quelqu’un à qui faire un compliment sincère. Cela peut être sur ses habits, son sourire, ou quelque chose que la personne fait de bien. D’ailleurs, apprends à te faire quotidiennement un compliment sincère. Par exemple : je suis très belle aujourd’hui car… , cette robe me va bien, etc.

Effectivement, faire un compliment aux autres et à soi renforce la vision positive de ton cerveau. De plus, les gens autour de toi seront ravis d’entendre des bonnes choses sur eux. Et toi aussi d’ailleurs.

Commences petit à petit

Essayes ces techniques pendant 30 jours pour prendre des bonnes habitudes. Tu verras qu’après ça deviendra automatique et ta vision sur ta vie, tes actions et les gens autour de toi sera plus positive. 

Pour cela, commence petit à petit en te focalisant sur ce que tu fais et sur tes petites victoires. Et remercie-toi déjà d’avoir lu cet article, c’est un premier pas. 😊

Et si tu as besoin d’aide pour changer tes schémas mentaux et devenir une maman plus positive sur soi et pour les autres. Alors prends un rendez-vous découverte gratuit. 

Et laisse un commentaire sous ce post si tu as envie.

Sources

  1. Actif PNL. Les metaprogramme, Match ou mismatch
  2. Hal Elrod. The miracle morning.

Dans la même catégorie

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus

Comments

Comment être une super maman

Comment être une super maman

Comment être une supermaman ? Ou comment être une bonne maman ? C’est peut-être des questions que tu te poses régulièrement. Et c’est hyper bien de se poser ces questions, car elles te permettent de te remettre en question et de devenir quelqu’un de meilleur.

Mais est-ce que tu apprécies ce que tu fais ? Est-ce que tu arrives à voir le bon côté des choses et tes qualités ? Parce que parfois, on peut avoir tendance à voir que le négatif et à entrer dans un cercle vicieux de culpabilité.

Comment changer ta vision sur ton rôle de maman

Il existe une pratique facile à mettre en place pour t’aider à voir ta vie de maman et toi-même d’une façon plus positive est le recadrage de sens. Cela consiste à changer la signification que tu donnes aux événements. Ou encore changer la manière dont tu vois les évènements.

En effet, un événement peut être perçu de manières différentes, selon les personnes qui le vivent. Car chacun à son vécu et son interprétation de la réalité. D’ailleurs, tu as peut être déjà vécu un moment où tu as parlé d’un évènement à quelqu’un et la personne t’a dit : « et alors ? » ou l’autre ne trouvait pas ça anormal, alors que toi oui. Et oui, parce que chacun interprète la réalité selon ses propres filtres et sa vision du monde : les valeurs, croyances, etc.

Comment faire un recadrage de sens

Pour faire un recadrage de sens, tu dois déjà admettre que tu as une vision partielle de la réalité. Et que tu utilises des filtres pour interpréter une situation. Ensuite, tu dois te poser la question suivante : quelle autre interprétation je pourrais donner ?

Un peu comme un photographe qui voit le même paysage différemment, seulement en changeant l’angle de la caméra. De même que ton cerveau peut aussi faire cet exercice. En effet, il est câblé pour cela. Ainsi, tu es capable de changer ton « angle de vue » et prendre un angle de vue plus positif sur ton vécu.

Voire les choses sous un autre angle

Tu es sûrement en train de te dire : « ok, mais comment je fais cela ». Effectivement, il peut être difficile de sortir de ses schémas de pensées habituels. Donc voici quelques pistes pour t’aider:

Prends les erreurs comme des apprentissages

En effet, c’est quelque chose de reconnu par les neurosciences qu’un enfant apprend en faisant des erreurs. Sauf que toi aussi, tu apprends comme ça. Et oui, même en étant adulte, tu commettras des erreurs et ses erreurs te seront un précieux apprentissage.

Donc pour changer le sens de tes « échecs » tu peux déjà te dire qu’ils sont simplement un apprentissage. Ou encore qu’ils sont un cadeau de la vie pour que tu t’améliores encore.

Voit d’autres options

Une autre option est de voir les évènements différemment. Par exemple en te posant la question, si j’étais un enfant, comment je vivrais cet évènement ? Ou encore en pensant à une personne qui est positive, et de se dire « si j’étais cette personne, comment je verrais les choses ? ».

Mais encore juste en essayant de voir le positif, ou en te racontant une autre histoire. Par exemple, tes enfants sont à la maison et ils font du bruit, ils mettent le bazar, etc. Au lieu de te dire « ils ne me respectent pas », tu peux te dire « c’est chouette, il y a de la vie dans cette maison ».

Commence petit à petit

Peut-être que ça ne sera pas facile pour toi de voire les choses avec plus de positivité. Ou encore de changer le sens que tu donnes aux évènements. C’est pour cela que je t’encourage à commencer petit à petit. Après une situation difficile, regarde en arrière et pose-toi la question : comment je pourrais voire cela de façon positive ? Fais-le régulièrement et cela va devenir une habitude pour toi. Tu verras, c’est plus simple que tu en penses.

comment etre une super maman grâce à la naturopathie

Appliquer le recadrage avec ses enfants

D’ailleurs, tu peux aussi appliquer le recadrage de sens sur le vécu de tes enfants. Si tu vis une situation difficile, tu peux changer cette situation et la rendre plus gaie et joyeuse. Attention, je ne veux pas dire que tu dois mentir à tes enfants, mais tu peux les aider à interpréter la situation différemment.

Comme l’histoire de Terezinha: ses parents n’avaient pas beaucoup d’argent et donc parfois sa mère n’avait rien pour faire à manger. Or plutôt que de dire à ses enfants : « c’est difficile, je n’ai rien à faire à manger à part ça ». En fait, elle leur disait : aujourd’hui, on va manger un super plat, c’est ma recette hyper spéciale. Et elle faisait la « soupe de quelque chose ». Elle mettait de l’eau, de la farine de mandioc, de l’ail et de l’huile. Et elle parlait avec enthousiasme et joie de ce plat.

D’ailleurs, ses enfants ne se sont jamais aperçus qu’ils manquaient occasionnellement d’argent pour manger. Et jusqu’à peu de temps, ils pensaient vraiment que la « soupe de quelque chose » était un super plat de fête. Pour écouter cette histoire, tu peux cliquer sur le lien ici en français ou en portugais ici.

Prends les choses avec optimisme

Pour finir, si tu changes ton regard sur toi-même et la façon dont tu t’occupes de tes enfants, tu auras moins de culpabilité et tu seras plus heureuse.

Et en te sentant mieux, tes enfants aussi vont se sentir mieux avec toi. De même que toute la famille va profiter. De ce fait, entraîne-toi à voir les choses de manière plus positive.

Tu es sceptique sur le recadrage de sens ? Alors, je te lance un défi, envoie-moi dans les commentaires, une situation que tu vois comme négative. Et je te ferai un recadrage de sens vers le positif. 😉

Dans la même catégorie

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus

Comments

Burn out parental

Burn out parental, épuisement, fatigue. Des maux et de mots qui pourraient être facilement remplacés par joie, énergie, dynamisme, si les parents arrivaient à se mettre moins la pression et à se faire plus confiance.
En effet, c’est simple à dire, mais complexe à faire. Car nous avons tous nos croyances, nos valeurs et nos schémas de pensées. Alors comment faire pour lâcher la pression et en même temps faire attention à ce que nos enfants aient toutes conditions nécessaires pour s’épanouir ?

La PNL et le burn out parental

La PNL, ou Programmation Neuro-Linguistique, est une approche de développement personnel qui permet de mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement de l’esprit humain. Or la PNL identifie certains schémas de pensée qui influencent notre comportement et nos choix, ce sont les Meta programmes.  Et l’un de ces méta-programmes est le « méta-programme éviter de », qui contribue fortement à augmenter la pression que les mères se mettent et au burn out parental.

Le meta programme "éviter de. . ."

Le méta-programme « éviter de » pousse une personne à chercher à éviter les situations qui peuvent entraîner des conséquences négatives.  Effectivement, les personnes qui ont ce méta-programme ont tendance à se concentrer sur les risques et les dangers potentiels, plutôt que sur les opportunités et les bénéfices. Par exemple, une personne qui est en « éviter d’être malade » va prendre des précautions pour ne pas tomber malade. Cela se traduit par: s’habiller chaudement, prendre des compléments alimentaires ou des médicaments, consulter souvent des praticiens, éviter des situations « à risque », etc.

Or cette démarche n’est pas nocive en soi, mais elle crée deux processus au niveau de l’inconscient:

D’abord, en se focalisant sur ce qu’elle veut éviter, la personne mets son attention sur un événement négatif. Dans ce cas, être malade. Et elle envoie à son cerveau le message qu’elle peut tomber malade et qu’il faut faire attention.

Ensuite, le fait de se focaliser sur ce qu’on veut éviter augmente notre niveau de stress. Car nous essayons d’éviter quelque chose de néfaste. Le cerveau commence ainsi à repérer les situations qui nous mettraient en « danger » par rapport à ce qu’on souhaite éviter. Et nous voyons ces situations plus fréquemment que les autres et avons tendance à faire encore plus attention pour « éviter de ». Or cela génère un cercle vicieux de stress et perceptions erronés de la réalité qui augmentent le stress.

Les conséquences sur la parentalité

En effet, chez les mères, ce méta-programme peut avoir un impact important sur leur rôle de parent. Car les mamans qui ont un méta-programme « éviter de » peuvent se focaliser sur ce qui ne va pas chez elle ou son enfant pour « éviter de ». Ainsi elles peuvent avoir tendance à en faire trop pour « compenser » tout ce qu’elle fait mal. Voire mettre la pression sur ses enfants pour « éviter qu’ils » deviennent comme ceci ou cela.

Par exemple, une mère qui veut éviter de répéter des schémas limitants de ses parents, va être attentive à son comportement avec ses enfants. De plus elle aura tendance à percevoir ses actions en lien avec ce schéma plus fréquemment que ses comportements positifs. De ce fait, elle se mettra plus la pression. Car son cerveau aura tendance à mettre l’accent sur ce qu’elle veut éviter.
En conséquence, elle peut se voir d’une manière plus négative que la réalité. Ce qui peut générer de la tristesse, du stress, voire un burn out parental.

Comment changer de perspective

À l’inverse du meta programme « éviter de » nous avons le méta-programme « Aller vers ». En effet, il fait référence à la préférence d’une personne pour se concentrer sur les résultats et les objectifs qu’elle souhaite atteindre. Plutôt que sur les obstacles ou les problèmes qui pourraient survenir.

De ce fait, ce méta programme à deux conséquences importantes pour l’inconscient :

Premièrement, il indique à ton cerveau que tu peux attendre ton objectif. Car tu veux aller vers lui, et ce faisant, tu commences à avoir une représentation mentale de toi-même ayant atteint ton objectif. Et comme ton inconscient veut t’aider. Il t’indiquera des actions et comportements qui t’aideront à atteindre ton but.
Deuxièmement, le fait de te focaliser sur un objectif positif te met moins la pression. Car « de toute façon l’issue sera positive ». De ce fait, tu te laisses le temps d’atteindre cet objectif et tu trouves les ressources nécessaires pour le faire.
Par exemple, pour une maman qui veut être une bonne mère, va se focaliser sur les actions qui font qu’elle sera une bonne mère. Et vu qu’elle sait qu’elle peut être une bonne mère, elle trouvera des ressources en elle et à l’extérieur (professionnels, parents, etc) pour l’aider à atteindre ses objectifs. De plus, inconsciemment, elle se focalisera sur ce qu’elle fait de bien. Ainsi elle prendra ses erreurs comme des opportunités de s’améliorer pour atteindre son but.
Le secret pour éviter le burn out parental

En utilisant le méta programme « Aller vers » tu pourras te concentrer sur les choses positives que tu fais et qui mènent à ton objectif. De cette manière, tu casseras le cycle du stress et de la pression.
Et à force de voire des choses positives autour de toi et en toi, tu auras plus d’énergie. De plus tu trouveras plus de ressources internes pour atteindre ton objectif.

Comment changer de perspective?

Alors comment changer de perspective et passer à un meta programme « aller vers »?
D’abord, tu dois identifier ce que tu veux. Cela doit être un objectif formulé positivement : je veux être une bonne maman. Ensuite, tu dois t’imaginer ayant atteint ton objectif, car cela va envoyer une image positive à ton cerveau. Et dernièrement, tu dois identifier les ressources en toi et à l’extérieur de toi qui t’aideront à atteindre cet objectif.
Si tu veux en savoir plus sur comment définir un objectif, tu peux regarder cette série de vidéo YouTube sur la formulation des objectifs en PNL.

prevenir le burn out parental avec la PNL

Un objectif inspirant est: 1) formulé positivement, 2) précis, 3) Sous ta responsabilité, 4)Ecologique et 5) Mesurable. 💪

la PNL peut prévenir le burn out parental

Focalise toi sur le positif

Enfin, si tu veux te mettre moins la pression et avoir une vie de famille plus épanouie, heureuse et pleine de rires. Tu dois prendre l’habitude de te focaliser sur le positif en toi et autour de toi.

Au lieu de vouloir changer tes enfants ou ton conjoint, valorise ce qu’ils ont de positif. Car plus tu valorises le positif, plus ils auront envie de faire des choses positives.
Et rappelle-toi que quand on se focalise sur le positif, cela nous donne de l’énergie et nous nous sentons plus motivés et plus capables d’atteindre nos objectifs😉 
Et si tu veux dévoiler les ressources qui sont en toit pour devenir une femme et une mère épanouie. Alors prends un rendez-vous d’exploration gratuit en cliquant ici.

Dans la même catégorie

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus

Comments

Comment avoir confiance en soi en tant que parent

Comment avoir confiance en soi en tant que parent

Avoir confiance en soi en tant que parent est essentiel. En effet souvent quand on est parents, nous recevons des avis et des critiques sur notre façon d’élever nos enfants. Parfois même des personnes assez discrètes nous font des remarques. En effet c’est un peu comme si les gens avaient une compulsion à nous apprendre notre rôle de parent.

Bien que ça soit toujours bien d’avoir un esprit ouvert et être à l’écoute des bons conseils qui nous ferons évoluer en tant que parent. Parfois il peut être difficile de savoir quoi faire, voire douloureux d’entendre toujours des critiques et des remarques. Car nous faisons de notre mieux et ce n’est pas évident de ne pas être reconnue.

Comment laisser glisser les critiques

Pour que les critiques ne t’atteignent pas personnellement, il est essentiel de développer ta confiance en toi. Cela passe par une connaissance de soi, de ses valeurs et la capacité à distinguer les critiques que te feront avancer dans ton rôle de parent et celles qui sont plus liées à la façon de la personne de voir la parentalité (par exemple : éducation classique versus positive, etc).

Apprendre à se connaître pour avoir confiance en soi

D’abord, tu dois être en capacité de reconnaître avec objectivité et détachement tes points forts et tes points faibles. Car même superman a sa kryptonite 😉. Et c’est ok d’avoir des points faibles, ils ne définissent pas qui tu es, seulement ce que tu sais faire ou pas.

Donc pour commencer, sois sincère avec toi-même et reconnaît tes erreurs. Ensuite, apprend à faire la différence entre ce que tu fait et qui tu es. Enfin, apprend aussi à reconnaitre ce que tu as bien fait, tes forces et tes qualités.

Découvre tes valeurs

Connaître les valeurs qui sont importantes pour toi en termes de parentalité est essentiel, car cela te permettra de juger si les remarques que les gens te font doivent être prise en compte ou ignorées.

Cela se fait en quatre étapes clés:

Regarde à l’intérieur de toi

En effet, choisis un moment où tu est au calme, ferme les yeux et imagine toi en tant que mère, ensuite imagine ta famille, tes enfants et votre vie ensemble. Prends le temps de visualiser les détails de votre vie quotidienne comme si c’était un tableau.

Identifie les valeurs clés

Ensuite, note les critères, qualités et valeurs que sont apparus dans ta vision de vie de famille. Qu’est-ce qui était présent ? Par exemple : la joie, le bien-être, la sérénité. Puis ajoute d’autres valeurs qui sont aussi importants pour toi. Enfin, pense à un père ou une mère que tu admires, quelles valeurs ils ont que tu aimerais avoir aussi ? Cela peut être l’autonomie, la confiance, etc.

Définis quelles valeurs sont les plus importantes

Étant donné que tu as fait ta liste et qu’elle peut être longue, définis maintenant ton hiérarchie de valeurs, de la plus importante à la moins importante. Cela te permettra de prioriser tes choix à l’avenir. Pour t’aider à hiérarchiser, tu peux faire l’exercice suivant :

Assieds-toi confortablement et mets tes mains sur tes genoux, paumes tournés vers le haut. Ensuite, tu mets une valeur dans chaque main et tu penses à chaque valeur. Puis, tu imagines un monde avec la valeur A, mais sans la valeur B. Et un monde avec la valeur B, mais sans la valeur A. Dans lequel de ce monde préfères-tu vivre ?

Répète cette opération pour toutes tes valeurs, en les comparant entre elles. Puis dresse ta liste de valeurs de la plus importante a la moins importante.

Vis en accord avec tes valeurs

Maintenant que tu as ta liste de valeurs par ordre d’importance, tu dois te poser la question suivante : comment j’incarne cette valeur dans ma vie quotidienne ? Est-elle bien présente ou dois-je la développer davantage ?

Puis, tu peux décider des actions à mettre en place pour mieux vivre tes valeurs. Cela te permettra de changer les choses dont TU penses doivent être améliorées, en accord avec TES valeurs. En outre, cet exercice peut être fait en couple ou même en famille. Dans ce cas, chacun doit être invité à proposer des solutions pour que lui, il contribue à améliorer la représentation d’une valeur ou d’une autre dans la vie de la famille.

Par exemple, si la valeur « partage » est importante pour la famille, un adulte peut se proposer de passer du temps avec son conjoint lorsqu’il fait le diner et les enfants peuvent se proposer d’aider dans la préparation du diner. Cependant, il est important que la solution vienne de chaque personne pour elle-même. En bref, au lieu de dire aux autres quoi faire, penses déjà à ce que toi tu peux faire 😊.

apprends à écouter ton coeur pour être un bon parent

Apprends à écouter ton coeur

Puisqu’on a tous des moments de faiblesse et des doutes, apprends à écouter ton cœur pour te soutenir. En effet, le cœur a aussi des neurones et des connexions neuronales, c’est un grand allié dans la prise de décision. De plus, il n’est pas parasité par l’amygdale, qui nous met en mode fuite ou lute. Ainsi écouter son cœur peut être parfois plus judicieux que sa tête 😊.

Lorsque tu es prise dans le doute et que tu ne sais pas quoi faire ou qui écouter, suit ces étapes simples, pour écouter ton cœur.

Prends contact avec ton coeur

Ferme les yeux et prends 5 grandes respirations en mettant tes mains sur ton cœur. Écoute ses battements et sens les vibrations dans ta poitrine. Ensuite frotte-toi les mains et fais les descendre le long de ton corps 10 fois.

Demande à ton coeur de t’aider

Pose les mains sur ton cœur à nouveau. Prends 3 grandes respirations, puis demandes à ton cœur de t’aider à trouver une solution pour tel problème.

Ecoute ton coeur

Attends quelques secondes pour que la réponse vienne à toi. Laisses le temps à ton cœur de te donner la réponse. Parfois, il n’y a pas de réponse et parfois la réponse est très claire. Ensuite remercie ton cœur de t’avoir aidé.

Prends les choses avec objectivité pour avoir confiance en toi

Pour finir, il est important que tu apprennes à voir les choses avec objectivité. Une fois que tu te connais et que tu connais tes valeurs, tu seras capable de voir si la remarque de telle ou telle personne est juste pour toi.

Effectivement, nous avons tous notre façon de voir le monde et parfois les gens ne comprennent pas ce que nous sommes en train de faire. Il est donc important de prendre les choses avec objectivité et de se dire que la personne n’est pas contre nous, elle a seulement une autre manière de voir le monde et dans ce cas précis la parentalité.

Car soyons honnête, cela nous rassure quand les autres font comme nous. En effet, c’est une manière de prouver que nous avons bien fait. Donc garde en tête que l’intention de la personne est positive et qu’elle aussi a des défauts et ses propres croyances et valeurs.

Alors profite de la parentalité, car c’est une excellente façon de grandir et de devenir meilleurs et laisse les remarques des autres aux autres 😉.

Dans la même catégorie

Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus
Comment être heureuse en tant que maman?

Comment être heureuse en tant que maman?

Super maman, tu as du mal à gérer les tâches quotidiennes avec sérénité et joie. Et tu te critiques souvent et parfois, tu trouves que tu laisses vraiment à désirer ? Ou tu te sens en colère contre tes enfants et contre toi-même ?Dans notre quotidien de maman, il est...

lire plus

Comments