Infusion ou Décoction

Quelle est la différence entre une Infusion et une Décoction?

Voici quelques pistes pour vous éclaircir sur le sujet:

  • L’infusion

L’infusion utilise les feuilles et les fleurs de la plante. En règle générale, les proportions sont les suivantes :

  • Une Cuillère à Soupe de plante sèche par 250 ml (une grande tasse) d’eau de source.

Nous rajoutons l’eau de source à la poudre de plantes sèche et nous portons le tout à ébullition à couvert (départ à froid).

Quand l’eau commence à frémir nous arrêtons le feu et laissons l’infusion reposer 10 min à couvert (en général), pour ensuite la déguster.

  • La décoction

La décoction utilise l’écorce, les racines ou les graines de la plante. Les proportions sont les suivantes :

  • Une cuillère à Café de plante sèche par 250 ml (une grande tasse) d’eau de source.

Nous rajoutons l’eau de source à l’écorce ou graines de la plante et nous portons le tout à ébullition à couvert, nous laissons bouillir pendant 5 min à couvert, puis nous arrêtons le feu et laissons reposer pendant 10 min.

Dans les deux cas: Décoction ou Infusion

Le départ doit être fait à froid : nous rajoutons les plantes dans de l’eau de source froide et nous portons à ébullition à couvert. Ensuite nous laissons reposer quelques minutes.

Pourquoi l’eau de source ?

Pour assurer une eau pure, qui apportera que des bonnes choses à notre corps.

Pourquoi porter à ébullition à froid ?

Pour que la plante monte doucement en température, s’habituant ainsi à la chaleur. Elle infusera doucement l’eau avec ses propriétés curatives.

Pourquoi laisser bouillir et reposer à couvert

Les plantes contiennent des essences thérapeutiques qui s’évaporent avec l’eau (elles sont volatiles), en laissant bouillir et reposer à couvert ses essences se retrouvent bloquées dans le couvert et peuvent retomber dans l’eau. Cela nous permet de profiter pleinement des toutes les propriétés de la plante.

L’eau

L’eau est essentielle pour notre survie et en naturopathie elle prend une place d’honneur.

L’eau de boisson doit être le plus pure possible pour pouvoir aider les reins à se décharger de toutes les toxines qu’ils filtrent chaque nuit.

Elle doit aussi être légèrement acide, pour ne pas perturber l’équilibre acido-basique du corps.

Et finalement l’eau peut être antioxydante, si ça concentration en électrons est faible (RH2).

L’eau de source est l’eau idéale parce qu’elle est peu minéralisée, mais il y a quelques critères à respecter (ces informations se trouvent sur les etiquettes des bouteilles):

  • Concentration minérale faible: résidu à sec à moins de 150 mg/l à 180°C
  • Un PH entre 6 et 7
  • Un RH2 < 28

Mais les impacts des bouteilles en plastiques posent un problème environnemental, donc vous pouvez aussi installer un filtre à osmose ou un autre filtre qui garantisse les critères ci-dessus (surtout une faible teneur en minéraux).

Et pensez à boire au moins 1,5 l d’eau par jour. 🙂